zoo-asson-temple-perdu-03.jpg

nouveauté 2020 du zoo d'Asson : le temple perdu

 

Une création au service de la biodiversité menacée

L’habitat des gibbons

Ce temple asiatique unique en France remplit un double rôle. Il est à la fois le nouvel espace de vie de notre famille de gibbons à favoris blancs et un pavillon tropical luxuriant dédié à des espèces fragiles et rares originaires du Sud-est asiatique.
Les décors, les dimensions et les matériaux choisis pour cette nouvelle réalisation ont pour but d’offrir aux animaux les meilleures conditions de vie possibles tout en projetant nos visiteurs au coeur d’une jungle lointaine.
Le nouvel habitat de nos gibbons trouve son inspiration dans les forêts du Laos et du Vietnam d’où l’espèce est originaire.
Un temple khmer et d’énormes troncs naturels soutiennent une structure de filet métallique fabriquée sur mesure pour le Parc et culminant à plus de 6 mètres. La végétation choisie replonge les animaux (et les visiteurs) dans une atmosphère très particulière.

Préserver une espèce en danger

La faune du Sud est asiatique subit de plein fouet la déforestation massive et son avenir n’est pas assuré dans la nature.
Le Gibbon à favoris blancs du Nord a déjà disparu de Chine, il est au bord de l’extinction au Vietnam et très menacé au Laos. Son avenir en dehors des parcs zoologiques est très incertain.
Malgré tout, moins de 100 gibbons de cette espèce vivent dans les zoos européens et ce nouvel habitat est à la hauteur de l’espoir que représente notre groupe reproducteur pour l’avenir de leur espèce.

Le serre exotique

Un décor impressionnant

Les visiteur auront accès à deux espaces distincts. Le premier, visible à travers des vitrages, est l’intérieur du Temple. Envahi par la végétation, cette ruine est l’habitat des tortues géantes asiatiques qu’elles partagent avec des chauves-souris géantes par temps froid. Le second est une serre tropicale en immersion complète. Ici les visiteurs sont avec les animaux dans un espace paysager et végétalisé exceptionnel.

Des animaux étonnants

Les chauves-souris géantes indonésiennes sont ici en liberté et ont le choix entre l’intérieur du temple et la serre tropicale avec les visiteurs. Cette espèce est sans nul doute la grande vedette de ce coin de forêt tant elle est impressionnante avec son envergure proche de un mètre !
La tortue à éperons géante (la troisième plus grande tortue terrestre au monde !) est la seule tortue qui vocalise pour trouver son partenaire, la seule qui fasse un nid et protège ses oeufs comme le ferait un crocodile !
Dans la végétation tropicale, au dessus des visiteurs, vivent également des oiseaux multicolores : pigeons bleus, Martins de Rothschild en grave danger et petits perroquets nectarivores emblématiques des forêts tropicales d’Indonésie. Au centre de la serre se trouve une clairière, territoire d’une famille de porcs -épics des Philippines.

Une végétation luxuriante

Les plantes acclimatées dans la serre et à l’intérieur des ruines sont originaires d’Asie afin de créer un ensemble écologique cohérent Sont privilégiées les essences qui peuvent fournir aux animaux un complément naturel à leur alimentation.
Découvrir les animaux dans un tel environnement est un enchantement pour les visiteurs qui découvriront aussi des végétaux rares aux fleurs et aux fruits étonnants.